François Hollande met en garde contre une sortie de l’euro

François HollandeF. Hollande a mis en garde les électeurs français, appelés à lui choisir un successeur en avril-mai, contre la tentation d’une sortie de l’Union européenne et de la zone euro, qui reviendrait selon lui à appauvrir le pays.

« La sortie de l’euro, la sortie de l’Europe, si je puis prendre une formule, c’est le village d’Astérix sans potion magique », a-t-il déclaré lors d’un discours à Crolles, en Isère.

Le chef de l’Etat n’a cité aucun des onze candidats à la présidentielle dont certains, à l’image de Marine Le Pen (Front national) et de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), prônent une refonte complète de l’UE, voire un divorce pur et simple.

« Aimer la France, c’est comprendre la France, ce n’est pas l’enfermer, la replier, ce n’est pas la recroqueviller (…) Il n’y a pas d’avenir pour notre pays, ni pour aucun de ses voisins hors de l’Europe, contre l’Europe, sans l’Europe », a encore dit François Hollande.

« La sortie de l’euro, la sortie de l’Union, ce serait une sortie de route, une sortie de l’histoire, elle signifierait l’appauvrissement des Françaises et des Français. »

« Ce serait aussi un abaissement de la France, moins de débouchés pour les produits, moins de croissance pour les entreprises, moins d’investissements, moins d’emplois », a insisté le président français.

Son successeur sera choisi le 7 mai, à l’occasion du second tour de la présidentielle. (Reuters)

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.