31 octobre 2020

Climat: Naomi Seibt, l’anti Greta Thunberg

3 min read

Elle est jeune, elle a 19 ans et elle est allemande.
Ces derniers temps on voit apparaître une nouvelle figure publique sur la question du climat. Du côté des climatosceptiques, cette fois.

Noami Seibt est présentée comme l’anti-Greta Thunberg. Proche du parti allemand l’Afd, elle vient d’être recrutée par un think tank américain climatosceptique, proche de Donald Trump et financé par le Heartland Institute.

Naomi Seibt, carte d’identité

Aux discours de la jeune Greta Thunberg nous appelant à réagir et demandant aux politiques de prendre leurs responsabilités, Naomi Seibt répond « l’alarmisme sur le changement climatique est une idéologie anti-humaine méprisable« . Le ton est donné!

Naomi Seibt est à peine plus âgée que Greta Thunberg et elle est née à Münster dans le nord de l’Allemagne.

Au-delà, de son jeune âge, de ses origines européennes et de son allure très juvénile, comme Greta elle maîtrise les réseaux sociaux et en fait son outil de communication.

Comme Greta, elle est considérée comme très intelligente. Selon Grazia elle pourrait avoir un Q.I de 157. En 2013, elle a obtenu la première place en physique au Jugend forscht, un concours allemand scientifique.

Les idées de la jeune pousse

Mais les comparaisons s’arrêtent là. Proche de la droite allemande, même si elle nie appartenir à l’Afd, elle n’a pas toujours été un fer de lance des idéologies climatosceptiques, comme le souligne Le Monde.

Les questions liées au climat n’étaient pas, contrairement à Greta Thunberg, au centre de ses préoccupations avant d’être embauchée par le Heartland Institute, note le média français.

Mais ses prises de position sont clairement conservatrices, notamment sur des sujets comme l’immigration ou le féminisme. Elle a d’ailleurs pris position contre le droit à l’avortement.

Concernant le climat, elle ne nie pas le réchauffement climatique mais elle estime, comme le rappelle le site de France info, que « les scientifiques surestiment la part humaine dans le changement climatique« .

Pour elle, « de nos jours, la science concernant le changement climatique n’est pas du tout de la science « .

Elle considère que « le but des alarmistes est de pointer la honte sur l’humanité ». Or, « nous vivons dans une fantastique époque progrès et nous ne sommes autorisés à en être fière »… lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.