Président du Medef : Il faut retarder l’âge légal de la retraite

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a estimé mercredi qu’il fallait « retarder l’âge légal de la retraite », actuellement de 62 ans.

« Les Français savent que le choix est simple: soit on baisse les pensions, soit on bouge l’âge légal », a souligné M. Roux de Bézieux sur CNews alors qu’Emmanuel Macron avait promis durant sa campagne de ne pas toucher à cet âge légal.

« Dire aux Français qu’on peut continuer avec un âge légal à 62 ans, c’est aller contre le simple bon sens de la démographie », selon le président de la première organisation patronale, qui considère que le Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, est « en train de mentir par omission ».

M. Delevoye a répété dimanche qu’il s’en tenait « aux engagements pris devant les partenaires sociaux en octobre dernier » qui « maintiennent la possibilité de partir à la retraite à partir de 62 ans dans le nouveau système universel ».

La majorité peine de son côté à trouver un consensus sur le sujet. Les ministres de l’Economie Bruno Le Maire et des Comptes publics Gérald Darmanin ont ainsi indiqué la semaine dernière qu’ils étaient ouverts à une modification de l’âge de départ à la retraite, tout en récusant un conflit avec Jean-Paul Delevoye.

« On peut travailler plus vieux et en pleine forme », a encore jugé M. Roux de Bézieux, interviewé par le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, âgé de 81 ans, qu’il a qualifié d' »exemple vivant » démontrant cette possibilité. (AFP)

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.