Découvrez qui sont les ministres du gouvernement Castex

L’annonce était attendue. C’est finalement mardi en toute fin de journée que le gouvernement du Premier ministre Jean Castex a été annoncé par l’Élysée. On compte plus de 30 ministres et ministres délégués, dont 8 entrants.

Le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler a pris place comme le veut la tradition sur le perron pour annoncer peu après 19 heures la composition du gouvernement qui doit appliquer la stratégie présidentielle de la fin du quinquennat.

Il compte 16 ministres et 14 ministres délégués. Le premier annoncé dans l’ordre protocolaire est Jean-Yves Le Drian reconduit dans ses fonctions de ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Neuf autres ministres conservent peu ou prou leur portefeuille, parfois avec des ajustements. Il s’agit de Jean-Michel Blanquer (Éducation nationale, Jeunesse et Sports), Bruno Le Maire (Économie, Finances et Relance), Florence Parly (Armées), Jacqueline Gourault (Cohésion des territoires), Olivier Véran (Solidarités et Santé), Marc Fesneau (Relations avec le Parlement), Jean-Baptiste Djebbari (Transports), Frédérique Vidal (Enseignement supérieur) et Roxana Maracineanu (Sports).

Huit nouveaux ministres ou ministres délégués font leur entrée au gouvernement. Parmi eux, la députée LREM de la Somme, Barbara Pompili, 45 ans, devient ministre de la Transition écologique. L’ancienne députée EELV avait été secrétaire d’État sous François Hollande.

L’avocat médiatique Éric Dupond-Moretti succède à Nicole Belloubet à la Justice, tandis que Roselyne Bachelot est nommée à la Culture. S’ajoute Élisabeth Moreno à l’Égalité femmes-hommes, Alain Griset aux PME, Brigitte Klinkert à l’Insertion, ainsi que la députée LREM Nadia Hai à la Ville et sa collègue Brigitte Bourguignon à l’Autonomie qui complètent l’équipe gouvernementale.

À Bercy, Bruno Le Maire sera épaulé par trois ministres délégués : Olivier Dussopt, chargé des Comptes publics, Agnès Pannier-Runacher, chargée de l’Industrie, et Alain Griset.

Gérald Darmanin nommé à l’Intérieur
Certains changent d’attributions, à l’instar de Gérald Darmanin, nommé ministre de l’Intérieur après avoir été chargé de l’Action et des Comptes publics. C’est un « grand honneur pour le petit-fils d’immigré que je suis », a-t-il réagi sur Twitter, remerciant son prédécesseur Christophe Castaner pour son « action courageuse et déterminée au service de la protection de nos concitoyens ».

Dans les autres ministres qui changent de portefeuille figurent Élisabeth Borne, nommée ministre du Travail, Sébastien Lecornu (Outre-mer), Annick Girardin (Mer) ou encore Franck Riester (Commerce extérieur).

Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement aura lieu mardi à 15 heures, a indiqué l’Élysée. La parité est respectée pour les ministres avec 8 hommes et 8 femmes, tandis que le gouvernement compte 5 ministres délégués hommes et 9 femmes. En comptant Jean Castex et le secrétaire d’État Gabriel Attal, nommé porte-parole, le gouvernement compte au total 15 hommes et 17 femmes.

Parmi les premières réactions, Jean-Luc Mélenchon a tancé sur Twitter « un gouvernement libéral banal », tandis que Christian Jacob (LR) y a vu « essentiellement un jeu de chaises musicales ». « Tout ça pour ça ! » a-t-il déclaré à l’Agence France-Presse. (AFP)

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Les derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.