• mer. Avr 24th, 2024

Ethiopie : Blinken (USA) annonce une aide humanitaire de 331 millions de dollars

Share This !

Le secrétaire d’Etat américain a annoncé une aide humanitaire de 331 millions de dollars à l’Ethiopie, durant une visite chez cet allié historique, visant notamment à renouer des liens distendus par deux ans de brutal conflit au Tigré.

Antony Blinken est le plus haut responsable américain à visiter le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique depuis novembre 2020, date du début de la guerre entre le gouvernement fédéral et les autorités rebelles de cette région du nord de l’Ethiopie, à laquelle a mis fin un accord de paix signé le 2 novembre 2022 à Pretoria, la capitale sud-africaine.

« Ces fonds vont fournir un soutien vital à ceux touchés et déplacés par le conflit, la sécheresse et l’insécurité alimentaire en Ethiopie », a souligné M. Blinken en visitant un centre logistique de l’ONU à Addis Abeba.

Cette somme double presque l’assistance humanitaire américaine à l’Ethiopie pour 2023 , la portant à 780 million de dollars, selon le département d’Etat.

Elle est destinée « à tous – pas seulement un groupe ou une région », a souligné M. Blinken, indiquant implicitement qu’elle n’était pas réservée au Tigré; « nous voulons faire en sorte que quiconque en ait besoin reçoive cette aide ».

Selon l’ONU, plus de 22 millions de personnes, soit près d’un cinquième des 120 millions d’Ethiopiens, ont besoin d’aide alimentaire, en raison des violences à travers le pays ou de la sécheresse qui ravage la Corne de l’Afrique.

 Etablir les responsabilités des atrocités

Dans la matinée, M. Blinken a rencontré son homologue et vice-Premier ministre Demeke Mekonnen, puis le Premier ministre Abiy Ahmed qui dirige l’Ethiopie depuis 2018.

« Il y a beaucoup à faire. Le plus important étant probablement d’enraciner la paix qui s’implante dans le nord », a déclaré M. Blinken avant ces entretiens, soulignant « l’objectif de renforcer la relation entre les Etats-Unis et l’Ethiopie ».

Durant sa rencontre avec M. Abiy, M. Blinken « a discuté de l’importance d’établir les responsabilités des atrocités perpétrées par toutes les parties durant le conflit (au Tigré) et de la nécessité d’un processus de justice de transition », a indiqué le porte-parole du département d’Etat Ned Price.

Human Rights Watch et Amnesty International ont exhorté M. Blinken à pousser pour que justice soit rendue pour les atrocités qui ont marqué ce conflit.

Washington a qualifié certaines de crimes contre l’humanité et exclu en janvier 2022, au grand dam d’Addis Abeba, l’Ethiopie de l’Agoa, initiative américaine exemptant de taxes les exportations de certains pays africains.

« Nous avons des relations anciennes et il est temps de les raviver et d’avancer », a lancé M. Demeke en accueillant le chef de la diplomatie américaine.

« Nous avons convenu de renforcer les relations bilatérales anciennes entre nos pays, avec une promesse de partenariat », a affirmé M. Abiy sur Twitter, à l’issue de la rencontre, qui a duré deux heures et demie selon le département d’Etat

Prix Nobel de la paix en 2019 pour avoir mis fin à 20 ans de guerre ouverte ou larvée avec l’Erythrée voisine, M. Abiy est, depuis le conflit au Tigré, passé aux yeux de Washington de symbole d’une nouvelle génération de dirigeants africains modernes à quasi paria.

 Conflits sanglants

Abiy Ahmed a envoyé en novembre 2020 l’armée fédérale au Tigré, accusant les autorités régionales qui contestaient son pouvoir depuis plusieurs mois d’y avoir attaqué des bases militaires.

La région était alors dirigée par le Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), parti ayant gouverné de fait l’Ethiopie de 1991 à 2018, progressivement marginalisé par M. Abiy, arrivé au pouvoir après plus de deux ans de contestation populaire.

Le conflit a débordé dans les régions voisines de l’Amhara et de l’Afar, dont les forces ont soutenu l’armée fédérale, également appuyée par l’armée de l’Erythrée, ennemie historique du TPLF.

L’accord de Pretoria a été négocié et signé sous les auspices de l’Union africaine (UA), mais les Etats-Unis ont joué un rôle crucial auprès des belligérants, selon des sources diplomatiques.

Le bilan exact est difficile à évaluer mais les Etats-Unis estiment que quelque 500.000 personnes ont péri durant ce conflit, plus que depuis l’invasion russe de l’Ukraine.

Si les combats ont cessé au Tigré – dont l’accès est toujours interdit à la presse – d’autres régions éthiopiennes restent le théâtre de conflits sanglants, souvent liés au réveil, sous le gouvernement de M. Abiy, de revendications identitaires et foncières.

La visite de M. Blinken, qui se rendra ensuite au Niger, intervient également sur fond d’efforts du président Joe Biden pour contrer les influences croissantes sur le continent de la Chine et – plus récemment – de la Russie. (AFP)

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter

Articles qui pourraient vous intéresser:

Intercités à 99 % par plus de 300 drones et missiles iraniens, en Israël

Israël a confirmé aujourd'hui que 99 % des plus de 300 « drones » et des disparus de l'Iran, lors d'...

Pour la première fois, le porte-avions français sous commandement de l’Otan

Le porte-avions Charles-de-Gaulle, fleuron de la flotte française, va passer pour la première fois...

Le gouvernement a annoncé un plan de bataille pour doper le "solaire Made in France"

Le gouvernement a annoncé un "plan de bataille" pour doubler le rythme de déploiement des capacités ...

Avez-vous tout ce qu'il faut pour réaliser ce gâteau ?

Il faut qu'il passe au four pendant une heure. Pourtant, il utilise des ingrédients très simples, vo...

Santé : qu'arrive-t-il à votre corps lorsque vous consommez plus de fibres

Ce sont tous des points positifs à connaître. Le mieux est de miser sur plus de fruits pour en bénéf...

Meta supprime un outil contre la désinformation

CrowdTangle, un logiciel considéré comme essentiel pour repérer et analyser la désinformation sur Fa...

Santé : le symptôme visible sur la jambe peut annoncer un cancer du rein

Maladie silencieuse : le cancer du rein se manifeste généralement sans symptôme. Néanmoins, voici u...

Climat : les catastrophes climatiques ont coûté 6,5 milliards d'euros aux assureurs en 2023

En 2023, les catastrophes climatiques en France ont coûté 6,5 milliards d'euros aux assureurs qui s'...

Forum cybersécurité : Lille, capitale de la cybersécurité dans une France de plus en plus ciblée

Hackers "éthiques", start-up et experts de la sécurité informatique se retrouvent à Lille pour le ...

"Le cerveau a besoin de viande", déclare un médecin de Harvard

Georgia Ede, psychiatre nutritionnelle et métabolique à Harvard aux États-Unis, a déclaré à KIRO New...

Interdiction des "viandes végétales" : les entreprises du secteur saisissent le Conseil d'Etat

Plusieurs entreprises fabriquant des produits de substitution à la viande ont déposé un référé-suspe...

Projet américain à l'ONU pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Les Etats-Unis ont pour la première fois annoncé un projet de résolution à l'ONU appelant à un "ce...

PUB google