• ven. Oct 7th, 2022

Retraite : « Nous souhaitons avancer » affirme Elisabeth Borne

Élisabeth Borne a dit souhaiter « avancer sur la réforme des retraites mais dans la concertation », confirmant que des discussions allaient démarrer sur le sujet après le lancement du Conseil national de la refondation le 8 septembre.

« Nous souhaitons avancer mais on est aussi dans une démarche de concertation, d’écoute, de recherche d’un chemin. Il faut qu’on ait ces discussions avec les organisations patronales et syndicales, et avec le Parlement », a affirmé la Première ministre sur France Inter, au lendemain d’un séminaire gouvernemental à l’issue duquel cette réforme n’a pas été mentionnée.

« Ça reste un enjeu très important » et « les discussions, elles s’engageront après le Conseil national de la refondation », a souligné Mme Borne.

« Si on veut financer un modèle social protecteur, il faut avoir des ressources et on ne peut pas se priver d’une partie de notre capacité de travail pour créer les richesses. C’est aussi important pour pouvoir demain financer la transition écologique », a fait valoir la Première ministre.

Le rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites, qui précisera notamment l’ampleur des déficits du système de retraites à court et moyen terme, doit être publié le 15 septembre.

« Dans la foulée » du CNR, censé réunir partis, associations, patronat et syndicats sur les réformes à venir, « on va avoir un programme de discussions, d’abord sur l’assurance chômage, avec les organisations patronales et syndicales, mais il faut aussi qu’on puisse parler de ce sujet, qui est un sujet complexe », a détaillé la Première ministre.

Mme Borne veut notamment discuter de « comment la part des seniors qui sont au travail peut augmenter » et « comment on peut travailler progressivement un peu plus longtemps ». Elle a reconnu que le sujet était « complexe », selon « le métier que vous faites ».

La Première ministre n’avait pas cité cette réforme dans les chantiers du gouvernement, mercredi à l’issue du séminaire gouvernemental.

Mais elle n’est « pas abandonnée » et son « déploiement progressif » sera mené « au cours de l’année 2023 », avait affirmé le porte-parole du gouvernement Olivier Véran, jugeant « fondamental de concerter » en amont. « Nous voulons réformer le travail dans son ensemble incluant la question des retraites », avait-il précisé. (AFP)

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter

Show Buttons
Hide Buttons