• sam. Sep 18th, 2021

Centres commerciaux: pass sanitaire dès lundi dans plusieurs départements

Plusieurs préfectures ont annoncé l’instauration à partir de lundi du pass sanitaire pour les centres commerciaux de plus de 20.000 m2, conformément aux recommandations du gouvernement, et deux autres l’ont déjà instauré.

Haute-Garonne, Rhône, Var et Haute-Savoie instaureront à partir de lundi le pass sanitaire, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales l’ont déjà exigé depuis cette semaine.

La Loire-Atlantique, qui l’avait instauré lundi, est revenue sur sa décision, son taux d’incidence étant de 149 pour 100.000 habitants.

Mercredi le gouvernement a étendu l’usage du pass sanitaire aux commerces de plus de 20.000 m2 aux départements ayant un taux d’incidence supérieur à 200 pour 100.000 habitants.

La mesure pourrait être potentiellement applicable à 129 centres commerciaux répartis dans les 38 départements de métropole et d’outre-mer avec un taux d’incidence élevé, selon un calcul tiré de la liste des centres de plus de 20.000 m2 communiquée jeudi à l’AFP par le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC).

En Haute-Garonne, où le taux d’incidence mercredi était de 398, huit centres commerciaux et un magasin sont concernés.

Dans le Rhône et la métropole lyonnaise (taux à 310), dix centres commerciaux et magasins sont concernés. La préfecture rend également le masque obligatoire en intérieur – y compris dans les endroits soumis au pass sanitaire – ainsi que dans les lieux extérieurs « qui ne permettent d’observer une distanciation physique » (marchés, file d’attente, gares…).

Dans le Var où le taux oscille entre 535 et 545, six grandes surfaces sont visées par l’arrêté qui rend également le masque obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.

En Haute-Savoie (taux de 245), six grandes surfaces seront soumises au pass sanitaire et le masque devra être porté dans les établissements recevant du public.

La décision d’instaurer un pass sanitaire reste entre les mains des préfets qui, selon la loi validée la semaine dernière par le Conseil constitutionnel, ne peuvent rendre obligatoire le pass sanitaire si cela compromet « l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport ». (AFP)

Show Buttons
Hide Buttons