31 octobre 2020

Léger dérapage budgétaire malgré une hausse des recettes fiscales portugaises

2 min read

Finances portugaisesEn dépit d’une hausse des recettes fiscales, le déficit public du Portugal s’est creusé à 5,82 milliards d’euros de janvier à juillet, soit 389 millions d’euros de plus que pendant la même période l’an dernier, a annoncé lundi le ministère des Finances.

Le gouvernement attribue ce léger dérapage notamment à une hausse des coûts salariaux du secteur public engendrée par la censure fin mai par la Cour constitutionnelle d’une baisse des rémunérations des fonctionnaires supérieures à 675 euros.

Les recettes fiscales ont de leur côté augmenté de 3,8% à 19,89 milliards d’euros sur les sept premiers mois de l’année, une progression dépassant les objectifs du budget 2014.

Cette amélioration des recettes reflète « la reprise de l’activité économique ainsi qu’une plus grande efficacité dans le combat contre la fraude et l’évasion fiscale », relève le ministère dans un communiqué.

La publication de ces chiffres intervient la veille d’un conseil des ministres extraordinaire consacré à un nouveau budget rectificatif qui doit permettre au Portugal de tenir son objectif de déficit de 4% du PIB cette année, négocié avec ses créanciers.

Ces nouvelles mesures d’austérité sont censées combler le trou budgétaire engendré par l’invalidation par la Cour constitutionnelle de la baisse des salaires des fonctionnaires, qui ne sera remplacée que partiellement par d’autres coupes prévues en septembre.

« L’objectif de 4% est à notre portée, mais il faudra revoir le budget » à la lumière des décisions de la Cour constitutionnelle, a assuré dimanche le Premier ministre, Pedro Passos Coelho, qui a cependant exclu une nouvelle hausse d’impôts pour cette année.

La Cour constitutionnelle portugaise avait validé à la mi-août la réduction de 3,5% à 10% des salaires des fonctionnaires à partir de 1.500 euros jusqu’à fin 2015, tout en les interdisant à partir de 2016.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.