• mer. Jan 20th, 2021

La Russie dit que «la démocratie américaine est à la dérive»

« Le Parti Républicain qui a perdu les élections aux Etats-Unis a plus que suffisamment de raisons d’accuser les vainqueurs de fraude ».

Le président de la commission des affaires étrangères du Sénat russe a déclaré que la démocratie américaine était à la dérive dans une allusion directe aux problèmes causés par l’invasion du Capitole par les partisans de Donald Trump.

« Le parti qui a perdu (le Parti Républicain) a plus que suffisamment de raisons d’accuser les gagnants de « Fraude ». Il est évident que la démocratie américaine « va et vient » , a déclaré Konstantin Kosatchev à Moscou.

Le président de la commission sénatoriale russe des affaires étrangères de la Russie a évoqué l’invasion mercredi du Capitole à Washington par des partisans du président sortant des États-Unis, Donald Trump.

Au moins quatre personnes sont mortes lors de l’invasion du Capitole, à Washington, a annoncé aujourd’hui la police de la capitale des États-Unis.

Outre 14 policiers blessés, dont deux dans un état grave, plus de 50 arrestations ont été effectuées.

La présidente de la Chambre des communes de Washington, Muriel Bowser, a prolongé de 15 jours l’état d’urgence dans la capitale, jusqu’à ce que le président élu Joe Biden ait prêté serment le 20 janvier.

Quatre heures après le début des incidents, les autorités ont déclaré que le bâtiment du Capitole était sûr.

La session de ratification du vote de l’élection présidentielle américaine a été interrompue en raison des troubles causés par les manifestants pro-Trump au Capitole, et les responsables de Washington ont décrété un couvre-feu entre 18h00 et 06h00 heure locale (entre 23 heures: 00 et 11h00 à Lisbonne).

Le président élu des États-Unis, Joe Biden, a déclaré que les violentes manifestations à Capitol Hill étaient «une attaque sans précédent contre la démocratie» dans le pays et a exhorté Donald Trump à mettre fin à la violence.

Peu de temps après, Trump a demandé aux partisans et aux manifestants qui avaient envahi le Capitole de rentrer ‘chez eux pacifiquement’, mais en répétant le message selon lequel les élections présidentielles étaient frauduleuses. (Ag.Lusa)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Show Buttons
Hide Buttons