• mer. Juil 24th, 2024

Carrefour va planifier 37 magasins en location-gérance en 2024

Share This !

Trente-sept magasins Carrefour (dont 16 hypermarchés) dans lesquels travaillent près de 4.000 salariés selon la CFDT, pourraient sortir du groupe et passer en location-gérance en 2024.

« Le groupe Carrefour vient d’annoncer la cession de 16 hypermarchés et de 21 supermarchés Market à des repreneurs », a indiqué la CFDT Services dans un communiqué vendredi. « Ces établissements passeront en location-gérance en 2024. Cela concerne près de 4.000 salariés qui vont perdre leurs accords d’entreprise et 2 mois de rémunération par an (en moyenne) ».

Selon la CGT Carrefour Hypermarché, les magasins de grande taille concernés sont situés à Alençon, Cholet, Guingamp, Lormont, Romorantin et Nantes Beaujoire pour l’ouest de la France; à Douai Flers, Epinal, Fourmies, Maubeuge et St Martin au Laert dans le Nord; à Gennevilliers, Rungis Belle Epine et Sartrouvile en Ile-de-France; et à Avignon et Marseille le Merlan dans le Sud de la France.

Le nombre de magasins à basculer est dans la droite ligne des précédentes années, après 41 magasins dont 16 hypermarchés en 2023, 43 magasins dont 16 hypermarchés en 2022, 47 magasins dont 10 hypermarchés en 2021.

Au total depuis l’arrivée d’Alexandre Bompard à la tête du groupe, ce sont 305 magasins (dont 80 hypermarchés) qui ont quitté son giron, soit plus de 23.000 salariés ainsi sortis des effectifs de Carrefour, selon les estimations de la CFDT.

La direction de Carrefour ne donne plus d’informations sur le nombre de salariés directs du groupe en France.

La location-gérance consiste à confier à un tiers l’exploitation du magasin, tout en restant propriétaire du fonds de commerce.

La direction de Carrefour explique vendredi que « le choix de la location-gérance, c’est le choix d’éviter la fermeture d’hypermarchés en difficulté » et plaide que le procédé a « prouvé sa capacité à redresser la performance de magasins fortement déficitaires, grâce à un management de proximité et une gestion plus agile du locataire-gérant ».

Le spécialiste de la distribution Olivier Dauvers y voit un « double effet: externaliser des foyers de pertes (ça améliore mécaniquement le résultat) et relance commerciale avec un indépendant qui est directement intéressé à la marche de l’affaire, donc plus impliqué ».

Les syndicats voient dans ce procédé une « casse sociale à bas bruit » et une perte d’avantages sociaux pour les salariés ainsi transférés. (AFP)

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter

Articles qui pourraient vous intéresser:

Emmanuel Macron va préciser sa "trêve politique" et ses intentions

Emmanuel Macron va rompre son silence pour préciser ses intentions après les législatives et définir...

Panne informatique mondiale : les principaux secteurs concernés

La panne informatique géante de vendredi a touché de nombreux secteurs à travers le monde, du Japon ...

JO-2024: Anssi se dit "confiante" face aux menaces de cyberattaques

Après deux ans de préparation sur les JO-2024, l'Agence française de sécurité informatique (Anssi) s...

Retraites : les nouvelles mesures vont s'imposer, selon le comité de suivi des retraites

Le comité de suivi des retraites, placé auprès du Premier ministre, alerte sur la persistance de déf...

Ukraine : Zelensky veut voir la Russie à un prochain sommet pour la paix

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a ouvert pour la première fois la porte à des pourparler...

Donald Trump : probablement dopée par sa tentative d'assassinat

Un candidat à l'oreille en sang, le poing levé et qui appelle à "combattre", tandis que la foule eff...

Santé : Ostéoporose découverte dans le cerveau d'une hormone capable de solidifier les os

Une hormone sécrétée par les femmes allaitantes est capable de solidifier les os fragiles. Un espoi...

75e anniversaire de l'Otan : le sommet de l'alliance s'ouvre sur fond de crises internationales et p...

Washington accueille ce mardi 9 juillet une trentaine de dirigeants de l'Otan, réunis à l'occasion d...

Législatives en France: une Assemblée fragmentée à l'épreuve de la culture du compromis

Au lendemain d’élections législatives historiques, la France est plongée dans l’incertitude : sans m...

Gabriel Attal en sursis à Matignon mais pas près de s'effacer

Le Premier ministre Gabriel Attal a obtenu un sursis à Matignon en attendant la nomination de son su...

Euro-2024 : Portugal-France et Espagne-Allemagne, enfin les affiches!

Après trois semaines sans beaucoup d'émotions, l'Euro-2024 passe aux choses très sérieuses avec deux...

Microsoft va investir 2,2 milliards d'euros dans des data centers en Espagne

Microsoft va investir 2,2 milliards d'euros dans un nouveau projet de data centers en Aragon, a anno...

PUB google