• mer. Juil 24th, 2024

La France est première exportatrice d’électricité en Europe en 2023

Share This !

La France a repris sa place de première exportatrice d’électricité en Europe en 2023, loin devant la Suède et la Norvège, à la faveur de la remontée du parc nucléaire touché en 2022 par une baisse de production historique, selon des données communiquées par le cabinet d’analyse S&P Global Commodity Insights.

Avec 50,1 térawattheures (TWh) d’exportations nettes de courant en 2023 vers ses voisins européens, la France a repris sa place de premier exportateur qui était détenue par la Suède en 2022, selon ces chiffres dévoilés mardi par le journal Les Echos.

En 2023, la Suède et Norvège, deux pays régulièrement en haut du classement grâce à leur production hydroélectrique abondante, ont réalisé respectivement 28,6 TWh et 17,3 TWh d’exports nets.

L’Espagne, qui mise sur l’énergie solaire et éolienne, est quatrième avec 13,9 TWh d’exportations nettes.

Placée en 2022 dans une situation inédite à cause de problèmes de corrosion détectés fin 2021 sur plusieurs réacteurs nucléaires, la France avait été importatrice nette d’électricité sur la quasi-totalité de l’année, ce qui n’était plus arrivé depuis 42 ans.

Depuis, la production électrique nucléaire et hydroélectrique, dominée par l’exploitant historique EDF, a repris des couleurs. Avec le redémarrage de ses réacteurs, la production nucléaire d’EDF est remontée à 320,4 TWh en 2023 contre 279 TWh en 2022, un niveau historiquement bas depuis 1988.

Dans ce contexte, la France a enregistré de nouveaux records d’exportations d’électrons.

Le 3 janvier dernier, la France a enregistré « un nouveau solde exportateur maximum à 20,3 GW », pulvérisant ainsi les précédents records d’exportation, survenus en février 2019 (17,4 GW) et décembre 2023 (18,7 GW), indiquait début janvier RTE, le gestionnaire du réseau de haute tension.

L’Allemagne de son côté s’est retrouvée en 2023 en position d’importatrice nette à hauteur de 10 TWh, une première depuis 2002. Les raisons avancées sont diverses.

Pour Emeric de Vigan, vice-président chargé des marchés électricité chez Kpler, cette situation peut s’expliquer par l’abandon dans ce pays de ses trois dernières centrales nucléaires, qui représentaient 6% de l’électricité produite en Allemagne.

« Son absence suffit à créer quelques tensions dès que le vent manque » dans les parcs éoliens, a-t-il commenté auprès de l’AFP.

Pour d’autres experts, la baisse des exportations d’électricité allemande est principalement une question de prix: l’Allemagne avait l’habitude d’inonder ses voisins d’électricité produite à base de charbon bon marché, une électricité désormais plus chère en raison de la tarification plus élevée du CO2. (AFP)

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter

Articles qui pourraient vous intéresser:

Emmanuel Macron va préciser sa "trêve politique" et ses intentions

Emmanuel Macron va rompre son silence pour préciser ses intentions après les législatives et définir...

Panne informatique mondiale : les principaux secteurs concernés

La panne informatique géante de vendredi a touché de nombreux secteurs à travers le monde, du Japon ...

JO-2024: Anssi se dit "confiante" face aux menaces de cyberattaques

Après deux ans de préparation sur les JO-2024, l'Agence française de sécurité informatique (Anssi) s...

Retraites : les nouvelles mesures vont s'imposer, selon le comité de suivi des retraites

Le comité de suivi des retraites, placé auprès du Premier ministre, alerte sur la persistance de déf...

Ukraine : Zelensky veut voir la Russie à un prochain sommet pour la paix

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a ouvert pour la première fois la porte à des pourparler...

Donald Trump : probablement dopée par sa tentative d'assassinat

Un candidat à l'oreille en sang, le poing levé et qui appelle à "combattre", tandis que la foule eff...

Santé : Ostéoporose découverte dans le cerveau d'une hormone capable de solidifier les os

Une hormone sécrétée par les femmes allaitantes est capable de solidifier les os fragiles. Un espoi...

75e anniversaire de l'Otan : le sommet de l'alliance s'ouvre sur fond de crises internationales et p...

Washington accueille ce mardi 9 juillet une trentaine de dirigeants de l'Otan, réunis à l'occasion d...

Législatives en France: une Assemblée fragmentée à l'épreuve de la culture du compromis

Au lendemain d’élections législatives historiques, la France est plongée dans l’incertitude : sans m...

Gabriel Attal en sursis à Matignon mais pas près de s'effacer

Le Premier ministre Gabriel Attal a obtenu un sursis à Matignon en attendant la nomination de son su...

Euro-2024 : Portugal-France et Espagne-Allemagne, enfin les affiches!

Après trois semaines sans beaucoup d'émotions, l'Euro-2024 passe aux choses très sérieuses avec deux...

Microsoft va investir 2,2 milliards d'euros dans des data centers en Espagne

Microsoft va investir 2,2 milliards d'euros dans un nouveau projet de data centers en Aragon, a anno...

PUB google