Gilets Jaunes Portugal: des mobilisations se préparent, manifestations dans plusieurs villes du Portugal

Une grande mobilisation est programmée vendredi 21 décembre dans plusieurs villes du Portugal. Les protestataires réclament des baisses d’impôts, des hausses de salaire, une diminution du prix des carburants ou une amélioration du service public de santé, etc.

« Nous voulons rassembler toutes les voix portugaises. Ce que nous voulons avec notre page, c’est rejoindre le plus grand nombre de personnes possible afin que chacun puisse s’exprimer Amplifier le mécontentement de la population qui est réel « , a déclaré Ana Vieira.

La porte-parole a expliqué que l’objectif principal de la manifestation était d’amener les citoyens portugais à être entendus par les dirigeants, signalant que le MCAP (Movimento Coletes Amarelos Portugal) n’avait encore été contacté par aucun membre du gouvernement.

Ne tolérant aucun acte de violence ou de vandalisme, le mouvement, appelé « pacifique et non partisan« , défend également la lutte contre la corruption.

La police portugaise annonce qu’elle mettrait en place « un dispositif de sécurité adéquat » pour faire face vendredi 21 décembre à une première journée de mobilisation dans plusieurs villes du Portugal, inspirée par les Gilets jaunes français.

« Compte tenu des informations rendues publiques (au sujet) de manifestations, défilés ou autres actions de protestation sur la voie publique le 21 décembre », la police nationale demande aux médias de rappeler que toute mobilisation « doit être communiquée par écrit avec deux jours d’avance » aux autorités locales.

« La police appelle tous les citoyens qui décideraient d’exercer leur droit de manifester, de le faire de façon pacifique et dans le respect de la loi », ajoute le communiqué.

Une forte mobilisation attendue

« Nous ne prévoyons pas de problèmes ou de violences mais nous nous attendons à une forte mobilisation à travers le pays », déclare le porte-parole de la police nationale, l’intendant Alexandre Coimbra. Il précise que les autorités étaient déjà en contact avec les organisateurs de manifestations à Lisbonne, Porto et Braga, deux villes du nord du pays.

« Au Portugal, il est illégal de couper la circulation routière et la police ne le permettra pas », prévient l’intendant Alexandre Coimbra.

La police réagissait aux informations parues dans la presse et sur les réseaux sociaux sur une multiplication d’appels à manifester lancés par des internautes qui souhaiteraient imiter le mouvement des Gilets jaunes français. L’événement « Vamos Parar Portugal Como Forma De Protesto » est relayé par plusieurs pages Facebook.

Les protestataires réclament des baisses d’impôts, des hausses de salaire, une diminution du prix des carburants, une amélioration du service public de santé, actions contre la corruption (qui est énorme au Portugal), baisse de la TVA, etc.

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.