Le Portugal suit l’exemple de l’Irlande et allège sa dette

Le premier ministre portugais, Passos CoelhoLe Portugal allonge sa dette pour alléger son calendrier de remboursement. Le Portugal suit l’exemple de l’Irlande et allège sa dette en procédant à des échanges d’obligations à échéance plus longue. Le pays ne devra rembourser qu’environ 6 milliards d’euros en septembre 2013 au lieu de 9,6 milliards. Au prix de taux plus élevés à servir en 2015.

Le Portugal, actuellement sous assistance financière internationale, a levé ce mercredi sur le marché de la dette 3,76 milliards d’euros de titres à échéance 2015 dans le cadre d’un échange d’obligations. Des obligations, qui devaient arriver à échéance en septembre 2013, ont été échangées contre un montant équivalent de titres arrivant à maturité en octobre 2015, ce qui permet d’alléger le poids de la dette que le pays devra rembourser au dernier trimestre de l’an prochain.

Avec cet échange de dette, le Portugal qui doit revenir pleinement sur les marchés en septembre 2013 en remboursant 9,6 milliards d’euros, voit en effet ce montant ramené à 5,98 milliards d’euros.

Dans le cadre de cet échange, (…) les investisseurs ont accepté, contre un taux d’intérêt plus élevé, d’échanger 38,5% de la dette, qui arrivait à échéance en 2013, a souligné la banque Carregosa dans une note à l’AFP.
Exemple irlandais

Le résultat a été très satisfaisant car il montre qu’il y a un intérêt de la part de investisseurs, qui sont prêts à allonger leur exposition à la dette portugaise. Si nous envisageons cet échange comme un test sur les marchés, on peut dire que le Portugal l’a réussi, a indiqué Filipe Silva, stratégiste de la banque.

Pris dans la tourmente de la crise de la zone euro, le Portugal ne pouvait plus se financer sur les marchés financiers à long terme en raison de taux trop élevés et s’était contenté jusqu’à présent d’émettre de la dette à court terme afin de garder un lien avec les investisseurs.

En échange d’un vaste programme de rigueur et de réformes sur trois ans, le pays bénéficie depuis mai 2011 d’un prêt de 78 milliards d’euros de l’Union européenne et du Fonds monétaire international.

Cet opération d’échange d’obligations est semblable à celle réalisée par l’Irlande en juillet dernier. Ainsi, a expliqué David Schnautz, analyste de Commerzbank cité par Diario Economico, le Portugal suit le chemin de l’Irlande en vue de reconquérir le marché, pas à pas.


Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.