• mer. Jan 20th, 2021

Covid-19: l’activité partielle prise en charge à 100% « tant que la crise durera »

Elisabeth Borne, ministre du Travail, a réaffirmé jeudi que l’Etat continuerait à prendre en charge à 100% l’activité partielle des entreprises « tant que la crise durera », à quelques heures d’une nouvelle allocution du Premier ministre, Jean Castex.

« C’est très clair, je veux vraiment que les entreprises soient rassurées, en particulier celles qui sont fermées, qui ont des contraintes liées à la situation sanitaire; pour toutes les entreprises fermées totalement ou partiellement on prendra en charge à 100% l’activité partielle tant que la crise durera », a-t-elle déclaré sur Europe 1.

Interrogée sur une possible « date butoir », fixée à « septembre », Mme Borne a réaffirmé que le gouvernement « protègera le temps qu’il faudra » toutes « les activités pénalisées par la crise, qui sont fermées totalement, partiellement ou qui n’arrivent pas à redémarrer, (ou celles) qui ne sont pas forcément fermées comme l’hôtellerie ou l’événementiel ».

Concernant une hausse éventuelle du fonds de solidarité pour éviter des faillites en cascade, Mme Borne a estimé qu’il fallait « maintenir » ce dispositif « pour les secteurs en difficulté tout le temps que ce sera(it) nécessaire ».

Interrogée sur la réforme des retraites, Mme Borne l’a jugée nécessaire et devant se faire « dans la concertation », en estimant que la « priorité absolue » était de « surmonter la crise » économique liée au Covid-19 dans le respect du « dialogue avec les partenaires sociaux ».

Elle s’était opposée fin novembre sur ce sujet au ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, qui l’avait qualifiée de « priorité absolue » et présentée comme un facteur de « retour à la croissance ».

Concernant la proposition du Conseil d’analyse économique (CAE), think tank rattaché à Matignon, d’institutionnaliser la reprise en main du régime par l’Etat de l’assurance-chômage et de faire fi des partenaires sociaux, la ministre a estimé qu’il s’agissait d' »un avis qui n’engage qu’eux ». (AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Show Buttons
Hide Buttons