• lun. Juin 17th, 2024

Immigration : un étranger serait expulsable pour non-respect des valeurs de la République

Share This !

Le port ostensible d’un signe religieux à l’école ou le refus d’être reçu par un agent de sexe opposé dans un service public pourront être des motifs pour retirer un titre de séjour si le projet de loi immigration est adopté, a fait valoir le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.

« Actuellement, il n’est pas possible de retirer un titre de séjour pour des comportements non constitutifs d’une infraction pénale mais démontrant des comportements non conformes à nos valeurs », a souligné M. Véran lors de son point de presse à l’issue du conseil des ministres.

Le porte-parole a cité comme exemples « le port ostensible en milieu scolaire de signes et de tenues religieux, qui représentent 50 % des signalements recensés par le ministère de l’Éducation nationale », ou « le refus d’être reçu ou entendu aux guichets des services publics par un agent de sexe opposé pour des motifs religieux ».

Dans son projet de loi qui sera débattu en novembre au Sénat, à l’article 13, le ministre de l’Intérieur propose de retirer un titre de séjour en cas de non-respect des principes de la République, a souligné Olivier Véran.

Tout document de séjour « peut être retiré »

Cet article prévoit, dans son premier alinéa, que « l’étranger qui sollicite un document de séjour s’engage à respecter la liberté personnelle, la liberté d’expression et de conscience, l’égalité entre les femmes et les hommes, la dignité de la personne, la devise et les symboles de la République au sens de l’article 2 de la Constitution et à ne pas se prévaloir de ses croyances ou convictions pour s’affranchir des règles communes régissant les relations entre les services publics et les particuliers ».

Si l’étranger ne respecte pas cet engagement, tout document de séjour « peut être retiré », est-il écrit. « Il s’agit de sortir du tout pénal pour pouvoir retirer un titre en allant sur les valeurs de la République », a expliqué Olivier Véran.

« Le but est de faire en sorte que, quand une personne étrangère dans notre pays ne respecte pas les valeurs de notre République, par son comportement, par ses paroles […], la République ne soit pas contrainte de la conserver sur son territoire », a-t-il insisté. (AFP)

 

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter

Articles qui pourraient vous intéresser:

Deux jours de Sommet pour la paix en Ukraine avec des ambitions mesurées

Le Sommet pour la paix en Ukraine qui démarre autour du président ukrainien Volodymyr Zelensky et de...

Élections Européennes : séisme politique en France

Les élections européennes, marquées par une poussée de la  droite nationaliste dans nombre de pays, ...

Européennes : Emmanuel Macron dissout l’Assemblée nationale

Le chef de l’État s’est exprimé, dimanche soir, alors que le Rassemblement national a obtenu plus de...

Inde : mises en garde d'experts face à la vague de chaleur de 45°C à 51°C

Les températures extrêmes qui sévissent en Inde ont des conséquences graves sur la santé publique ...

Les logiciels malveillants neutralisés dans une vaste opération internationale

Quatre personnes ont été arrêtées et plus de 100 serveurs mis hors ligne lors de "la plus grande opé...

France : accélère sa décarbonation, mais manque son objectif climatique à cause des forêts et des so...

La France tient le rythme prévu pour décarboner son économie, mais les forêts et les sols de son ter...

Tech : Microsoft intègre l'IA générative directement dans les PC

Microsoft a présenté les très attendus "PC à l'IA", des ordinateurs où des outils d'intelligence art...

Crimes contre l'Humanité : trois hauts responsables du régime syrien jugés aux assises de Paris

Le premier procès en France sur les crimes du régime de Bachar Al-Assad s'ouvre devant la cour d'ass...

Tech : Désinformation liée à l'IA, l'UE menace de sanctionner Microsoft

La Commission européenne a menacé Bing (groupe Microsoft) de sanctions financières faute de réponses...

Lutter contre une Chine qui "triche", Joe Biden augmente les droits de douane

La Chine "triche" mais "nous n'allons pas (la) laisser inonder notre marché", a affirmé le président...

Google dope son moteur de recherche à l'IA générative aux Etats-Unis

Google a annoncé que les résultats de recherche apparaîtront désormais sous forme de réponses rédigé...

L'Union européenne condamne les cyberattaques russes contre Berlin et Prague

L'Union européenne (UE) a condamné aujourd'hui la campagne de cyberattaques attribuées à la Russie c...