Seulement 17% des Portugais déclarent qu’il est « extrêmement probable » de voter aux élections européennes

Selon l’Eurobaromètre publié par le Parlement européen, seulement 17% des Portugais estiment aller voter lors des prochaines élections européennes, ce qui en fait le troisième pourcentage le plus bas de l’Union européenne (UE).

Dans le sondage d’opinion réalisé entre le 19 février et le 4 mars, seulement 17% des répondants ont déclaré qu’il était extrêmement probable qu’ils se rendent aux urnes lors des prochaines élections européennes, qui se dérouleront du 23 au 26 mai 2019, avec 19% susceptibles de répondre, 15% moyennement probable et 47% peu probable.

Parmi les États membres, le Portugal est «ex aequo» avec la Croatie, avec le troisième pourcentage le plus faible d’électeurs «extrêmement probables», derrière la République tchèque (10%) et l’Italie (16%), et loin de la moyenne européenne de 35%.

Le Portugal est même le pays du bloc communautaire où moins de jeunes (seulement 3%) pensent pouvoir aller aux urnes le 26 mai.

Aux élections européennes de 2014, le taux de participation au Portugal était de 33,67% (inférieur à la moyenne européenne de 42,54%).

Lors de cette consultation, seuls 38% des répondants portugais ont affirmé qu’ils s’intéressaient au processus électoral européen, tandis que 61% ont déclaré ne pas être intéressés par ces élections.

Parmi les raisons de voter aux élections européennes, les Portugais insistent d’abord sur leur devoir de citoyens (55%), puis sur l’habitude de voter aux élections (29%), avec le soutien gouvernement national de ne collecter que 17% des réponses positives.

Selon cette étude, la principale raison de ne pas voter est le sentiment que leur vote ne change rien (33%), suivi par la méfiance à l’égard du système politique (30%).

Le manque d’intérêt apparent des Portugais pour les élections européennes peut s’expliquer par le fait que 70% des répondants souhaitent que le PE joue un rôle plus important au niveau de l’UE, un pourcentage plus élevé que la moyenne européenne de 54%.

Bien qu’ils ne soient pas intéressés par les élections qui définiront la prochaine assemblée européenne, la plupart des Portugais estiment que la position de leur pays est déterminante dans l’UE et ne voteraient pas en faveur du départ du bloc de l’UE.

Lors de cette consultation, 15% des répondants portugais ont déclaré souscrire pleinement à l’affirmation « La voix de mon pays dans l’UE », tandis que 55% ont déclaré que cela correspondait à la même phrase.

Sur le plan personnel, 8% des répondants estiment que leur voix compte dans les décisions du bloc communautaire et 35% ont tendance à être d’accord avec ce principe.

Outre ces deux chiffres, et même s’il n’a pas encore atteint la moyenne européenne de 51%, le Portugal est l’un des États membres ayant enregistré la plus forte évolution positive (7%) de cet indicateur entre le semestre publié par le PE et l’Eurobaromètre des printemps publié aujourd’hui.

La grande nouvelle dans le baromètre d’aujourd’hui, dont le travail sur le terrain a été mené dans l’impasse de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, est la question d’un éventuel référendum pour quitter l’UE: 77% des Portugais voteraient en faveur de la permanence du bloc considérablement plus élevé que la moyenne européenne (68%).

Les Portugais font également partie des citoyens des États membres qui ont une vision plus favorable de l’UE: 82% d’entre eux estiment que le pays a tiré parti de son appartenance au bloc de l’UE (la moyenne de l’UE est de 68%) et seulement 10%. avoir une position contraire.

L’Eurobaromètre s’est tenu du 19 février au 4 mars, au cours d’entretiens en face à face avec 27 973 citoyens des 28 États membres de l’Union européenne, dont 1 004 étaient portugais.

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.