• mar. Mar 2nd, 2021

Euro 2016: la Seleção du Portugal bat les Bleus de France en finale

Le Portugal remporte l’Euro 2016! Après l’Euro de football de 1984 et le Mondial de 1998, la France n’est pas parvenue à rééditer l’exploit et à remporter son troisième tournoi à domicile, les Bleus ont perdu dimanche face à la sélection portugaise (1-0).

C’est en prolongation, à la 109e minute, qu’Eder a ouvert le score d’une puissante frappe croisée et défait les Français, devant un Stade de France abasourdi.

« Il n’y a pas de mots pour diminuer cette déception, elle est énorme, mais il ne faut pas oublier le parcours et le soutien et l’engouement des Français », a réagi le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps.

La Seleção s’est, elle, offert son premier trophée majeur, malgré la sortie sur blessure et en larmes, dès la 25e minute, de son attaquant vedette, le triple Ballon d’or Cristiano Ronaldo.

Une victoire qui efface la défaite de 2004, lorsque le Portugal avait été battu par la Grèce lors de « son » Euro. Dimanche, dès le coup de sifflet final, des milliers de fans ont célébré le triomphe de leur équipe dans les rues de Lisbonne et à travers tout le pays.

En France, une quarantaine de personnes soupçonnées de dégradations diverses ont été interpellées après des incidents en marge de la rencontre, principalement dans le secteur de la fan-zone de la tour Eiffel, à Paris.

On est dégueulasse, mais on a gagné la finale!

Malgré les critiques de la presse française, Fernando Santos, l’entraineur du Portugal, a toujours su gérer le parcours vers la finale et la victoire de la Seleção.

Fidèle au style de jeu qu’il a adopté depuis le début de cet Euro, le Portugal a montré sa puissance morale et une resistance hors du commun vers le chemin de la finale. La Seleção s’est contentée d’attendre les Bleus, pour ensuite procéder par des contres; la tactique de Fernando Santos?

Un arbritage un peu injuste contre le Portugal, emmène la sortie prématurée de Cristiano Ronaldo, après une dure faute de Dimitri Payet, ce qui sans doute n’a pas aidé le Portugal à se montrer plus ambitieux afin d’améliorer son score contre l’équipe de France.

En tribunes, certains supporteurs de la Seleção se moquaient bien des critères esthétiques, en entonnant un chant ironique : « On est dégueulasse ! » Pour eux, seule la victoire était belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Show Buttons
Hide Buttons