Retraités au Portugal: Le gouvernement prépare la fin de l’eldorado fiscal

Le gouvernement portugais prépare la fin de ‘l’eldorado fiscal’. À l’étude, la mise en place de deux niveaux d’imposition en fonction des revenus de pension perçus par les retraités étrangers.

Le gouvernement d’António Costa devrait aller de l’avant dans ce budget de l’État pour 2020 avec un amendement proposé qui met fin à l’exonération fiscale pour les retraités étrangers.

Il s’agit du régime des résidents non habituels qui a été créé en 2009 et ne permet aux retraités étrangers d’être imposés ni dans leur pays d’origine, ni au Portugal.

Le gouvernement devrait appliquer deux niveaux d’imposition sur le revenu.

La révision du régime des résidents non habituels est une mesure longtemps préconisée par le parti Bloco de Esquerda (extrême-gauche). Jusqu’à présent, les principaux bénéficiaires de ces mesures sont les retraités français.

Selon les données obtenues par le jornal Correio da Manhã, sur les 29901 résidents non habituels au Portugal, seulement 7% sont actifs dans le pays jusqu’en mars 2019.

Les retraités étrangers qui s’installent au Portugal devront payer des impôts. À ce jour, ces derniers en sont exemptés en bénéficiant du statut de résident non habituel (RNH).

Un régime fiscal mis en place en 2009 pour attirer les étrangers à fort pouvoir d’achat, qui leur permet de ne pas payer d’impôts sur leurs pensions durant dix ans, ni au Portugal ni dans leur pays d’origine.

Agenda

Agenda des Concerts, Festivals, Spectacles, Evénements, Cinema, Savoir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.