• ven. Fév 3rd, 2023

« Je ne veux pas chatouiller le système, je veux changer le Portugal »

Share This !

Rui Rocha, candidat à la succession de Cotrim de Figueiredo à la direction de l’Initiative libérale, a présenté sa proposition pour le parti et pour le pays lors de la Convention nationale de l’IL.

« Il ne suffit pas de dire que nous voulons être la troisième force politique. C’est inévitable, mais ce n’est pas suffisant, cela ne nous permet pas de transformer le Portugal. Je ne veux pas chatouiller le système, je veux changer le Portugal » .

« Nous allons changer le Portugal », a lancé Rui Rocha, candidat à la direction de l’Initiative libérale, qui est décidée ce week-end, lors de la VIIe Convention du Parti, suite au départ de João Cotrim de Figueiredo ».

Leader de la Liste L, Rocha veut « décentraliser » le parti, en augmentant le financement des noyaux d’IL dans le pays et la formation politique de ses militants. « Si nous voulons mettre fin au bipartisme, parce que le Portugal a besoin d’une solution politique différente, nous devons être ambitieux », a poursuivi le libéral.

Dans son discours, Rocha lance encore plus de coups au Parti socialiste et au Parti social-démocrate, en tirant, sur « l’appareil d’État des partis qui veulent contrôler le pays » : « Le PSD fait à Madère ce que le PS fait au niveau national . »

C’est en effet dans cette région autonome – comme aux Açores – que Rui Rocha veut voir IL parier, garantissant qu’il espère gagner un groupe parlementaire dans chaque parlement régional respectif.

« Au pays d’IL, tous les acteurs du système de santé seront inclus dans une solution pour que les Portugais aient accès à la santé. Au pays d’IL, les familles choisiront les écoles les plus appropriées à leurs intérêts », a promis Rocha, faisant écho à les propositions déjà connues du parti libéral concernant la santé et l’éducation.

» Connectez-vous à Facebook pour pouvoir commenter